Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BenBlog
  • BenBlog
  • : Ce site / blog artistique et ludique a pour vocation de présenter mes productions, et celles d'auteurs invités : livres, poèmes, chansons, nouvelles, expositions, billets d'humeur sur la vie culturelle, politique, sociale et juridique, émissions de radion, compositions musicales électro-acoustiques.
  • Contact

Recherche

Archives

8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 15:39

O Lecteurs Anonymes

 

O Lecteurs Anonymes

Auteurs impénitents

Je vous salue mes frères

Et vers vous je me tends

 

 

Vous permettez mes rêves

Mes projections s'entend

Vous étiez ivres

Mes soeurs

De la folie 

Je sens

 

 

Anonymes vous êtes

Innomés, et je mens

Ou je mentitais si

J'attendais le printemps

 

 

Je gratte mon bout de terre

Et mes mots

Pour autant

Que quelque fruit surgisseAide

Et m'apporte du vent

 

 

O Lecteurs Anonymes

Auteurs impénitents

Je vous salue mes frères

Et vers vous je me tends

 

Avec vos corps

Vos voix                                   

Et vos musiques souvent

Vous plaisez mes éveils

Et vos émois

Je prends

 

 

En pleine poire mézigue

Et les surmois flottants

En seront pour leurs guerres

Leurs buscheries

Sanglant !

 

 

Et les armes les canons 

La flicaille je vends

A la bourse à la vie

Des enchères du temps

 

 

O musiques anonymes

O musiciens flambants

Je vous salue mes frères

Flutistes impénitents

 

 

Vos orchestres nous parlent

Et des hommes

Et du sanglarge version of cover

Avec vous j'apporte

Mes vers abacabrants

 

 

Je les dépose au seuil

De la mort qui m'attends

De la jeunesse qui hurle

Des amours décadents

 

 

O femmes anonymes

Passantes

Evanescentes

Je vous salue mes soeurs

Nous vous aimerions tant

 

 

Si, conçus en vos seins          

En vos ventres bombants

Nous retournions au coeur

Des mondes renaissants

 

 

Ou chacun boit le lait

De vos mamelles, enfant,

Pour retourner un jour

A l'origine du temps

 

 

O matrices anonymes

Gènes impénitents            

Je vous salue très chairs

Car de là je descends.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIERRE ALAIN GOURION - dans Poésie
commenter cet article

commentaires